BNP Paribas et la Fondation Grameen Credit Agricole remportent le réputé GEF Challenge Program for Adaptation Innovation et s’associent à YAPU pour la mise en œuvre !

09.11.2021

Le 8 novembre, lors du sommet sur le climat COP26, le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) a annoncé les 10 nouveaux lauréats de son programme Challenge pour l’innovation en matière d’adaptation. Le programme de défi fournit des fonds de démarrage pour des initiatives innovantes conçues pour aider les pays vulnérables à faire face à l’aggravation de la crise climatique.

Parmi les 10 lauréats, sur un total de 418 soumissions, deux sont des partenaires de YAPU Solutions qui bénéficient du soutien technique de YAPU pendant la mise en œuvre du projet. Le montant de la subvention à laquelle les lauréats peuvent prétendre se situe entre 440 000 et 1,3 million de dollars chacun, le soutien total du FEM pour ce cycle de concours étant de 10 millions de dollars. Chaque initiative sera élaborée et mise en œuvre en partenariat avec l’un des 18 organismes officiels d’exécution du FEM, dont Conservation International, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Fonds international de développement agricole (FIDA) et l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI).

BNP Paribas a gagné avec le concept « Certification of Nature-based Solutions Portfolios of Inclusive Financial Service Providers for Scaling Climate Change Adaptation and Biodiversity Finance for Smallholder Farmers ».

Le projet vise à intégrer le financement de l’adaptation auprès des fournisseurs de services financiers inclusifs (FSIF) grâce à un système de certification de portefeuille robuste leur permettant de soutenir de manière transparente les pratiques d’adaptation au changement climatique et de solutions basées sur la nature (NbS) de leurs clients ruraux. Le système de certification de portefeuille NbS s’appuiera sur la norme mondiale de l’UICN pour les solutions basées sur la nature, alignée sur la taxonomie de la finance durable de l’UE. En outre, il s’appuiera également sur les méthodologies déjà existantes et éprouvées du projet MEbA du PNUE, auxquelles BNP Paribas a déjà contribué avec son partenaire YAPU Solutions. La « Certification de l’adaptation au changement climatique » du portefeuille de plusieurs IFSP catalysera le financement indispensable des investisseurs privés et publics d’une manière transparente et harmonisée.

La Fondation Grameen Crédit Agricole a soumis avec succès un concept pour un « Cadre d’indicateurs pour le financement de l’adaptation au changement climatique et de la conservation de la biodiversité pour les petits exploitants : tirer parti des financements privés et publics ».

Il existe aujourd’hui peu de financements publics et privés pour l’adaptation au changement climatique et la conservation de la biodiversité, notamment pour le secteur de la finance inclusive. L’une des principales raisons en est que le secteur manque de cadre et d’indicateurs communs pour évaluer l’opportunité pour les PSF de développer et d’augmenter ce type d’offre. Pour y remédier, la Fondation Grameen Crédit Agricole a mis en place, avec la coordination technique de YAPU Solutions, une coalition, avec d’autres instituts dont BNP Paribas, la « Climate & Biodiversity Positive Initiative for Smallholder Finance ». L’objectif est d’aider les PSF à surveiller et à améliorer la résilience au changement climatique et les impacts sur la biodiversité de leur institution et de leurs clients.

Nous félicitons BNP Paribas et la Fondation Grameen Credit Agricole pour les candidatures retenues dans le cadre de ce concours de haut niveau et nous nous réjouissons de la mise en œuvre des projets communs !

Share this Post